Cependant, je ne suis pas un gros mangeur. Je ne prends que 2 repas par jour, car ma digestion est un enfer si je tente de manger plus d’une fois en 7 heures. En hiver, quand il fait trop froid pour que je puisse sortir beaucoup, je me nourris en grande partie de conserves. De toute façon, je prends toujours mon propre petit-déjeuner : des beignets et du fromage. J'ai l'art d'économiser pour la nourriture et je connais les salles de repas en libre-service où je peux obtenir les meilleures affaires. Je ne dépense jamais plus de 3,00 $ par semaine pour la nourriture, et souvent même pas autant.
H. P. Lovecraft, à Robert E. Howard, 7 novembre 1932
En ce qui concerne les questions industrio-économiques, laissez-moi vous assurer qu’un programme alimentaire à 2 ou 3 dollars par semaine n’implique pas forcément une once de malnutrition ou de manque de saveur si vous savez quoi acheter et où l’obtenir. La boîte de conserve et l'épicerie fine cachent de merveilleuses possibilités ! De la bouillie ? Mehercule ! Au contraire, mes goûts réclament les mets les plus assaisonnés possibles, ainsi que des desserts aussi proches que possible de 100% de C12 H22 O11. En effet, de ce dernier produit, je n’utilise jamais moins de quatre cuillerées à thé dans une tasse de café moyenne.
Mes dîners préférés ? Spaghettis italiens, chili con carne, goulash hongrois (sauf si je peux obtenir de la viande blanche de dinde avec une vinaigrette bien assaisonnée).
H. P. Lovecraft, à Mme Fritz Leiber, 20 décembre 1936

Le café

J'aime beaucoup le café, mais j'apprécie tout autant son imitation de Postum.
H. P. Lovecraft, à J. Vernon Shea, 10 novembre 1931

NdT : Postum était le fabriquant d'un subtitut au café, créé en 1895. Il a inventé en 1912 une boisson instantanée à base de son de blé rôti, de blé et de mélasse appréciée notamment chez les Mormons et les adventistes qui pensent que la caféïne affecte la santé...

Le chocolat

Le chocolat sucré de Hershey est l’une de mes friandises préférées.
H. P. Lovecraft, à J. Vernon Shea, 9 décembre 1931
... sous presque toutes les formes : gâteaux, glaçage, chocolat au lait, etc.
H. P. Lovecraft, à Robert E. Howard, 7 novembre 1932

Confitures et gelées

Mais quant à la confiture ou à la gelée, je suis votre opposé, car je l'aime tant que je fais des tas plus épais que le pain qui les soutient !
H. P. Lovecraft, à J. Vernon Shea, 10 novembre 1931

La crème glacée

Mais je prends plus souvent de la crème glacée, dont mes saveurs préférées sont la vanille et le café (ce dernier est difficile à obtenir en dehors de la Nouvelle-Angleterre) et ma saveur la moins appréciée est la fraise.
H. P. Lovecraft, à J. Vernon Shea, 10 novembre 1931
... de préférence à la vanille ou au café - ce dernier étant un parfum populaire de la Nouvelle-Angleterre, bien que largement inconnu ailleurs...
H. P. Lovecraft, à Robert E. Howard, 7 novembre 1932

Les frites

Moi aussi, je suis un passionné de pommes de terre, et j'aime mieux la forme frite. Shake !
H. P. Lovecraft, à J. Vernon Shea, 30 octobre 1931

Le fromage

Comment peut-on ne pas aimer le fromage ? Et pourtant, le petit Belknap le déteste autant que vous ! Je ne pense pas que vous voudriez des spaghettis si vous n'aimez pas le fromage, car les deux vont plutôt ensemble.
H. P. Lovecraft, à J. Vernon Shea, 30 octobre 1931
... de préférence de la variété dure commune, de force moyenne. Je hais le roquefort, je n'aime pas le fromage de montagne, je tolère juste le camembert et le brie et je suis neutre vis-à-vis du Limburger - ce dernier que je n'ai goûté qu'une seule fois chez Whitehead il y a un an au printemps dernier...
H. P. Lovecraft, à Robert E. Howard, 7 novembre 1932

Les haricots

Incidemment, à quelques pas d'ici de l'autre côté de Willoughby Street, j'ai trouvé un restaurant spécialisé dans les haricots cuits à la maison. Il était fermé le dimanche, mais je l'essayerai bientôt. Haricots, quinze cents, avec du porc, vingt cents. Avec des saucisses de Francfort, vingt-cinq cents. Oui, voici un endroit où mener l'enquête !
H. P. Lovecraft, à Mme F.C. Clark, 20 mai 1925

Les légumes

Parmi les autres légumes, j'aime les pois et les oignons, je supporte le chou et les navets, je suis neutre vis-à-vis du chou-fleur, je n'ai aucune hostilité profonde envers les carottes, je préfère éviter les panais et les asperges, éviter les haricots verts et les choux de Bruxelles et les épinards abominables. J'aime la rhubarbe - et j'aime aussi beaucoup les fèves au lard préparées à l'ancienne mode de la Nouvelle-Angleterre...
H. P. Lovecraft, à J. Vernon Shea, 30 octobre 1931

Les spaghettis

Tout comme la cuisine italienne, en particulier les spaghettis à la sauce tomate et à la viande, complètement engloutis dans un amas de neige de parmesan râpé.
H. P. Lovecraft, à Robert E. Howard, 7 novembre 1932

Les tartes

La tarte est mon dessert préféré, et la myrtille (pour l'été) et les tartelettes (pour l'hiver) sont mes genres préférés - avec des pomme pendant toute l'année en troisième. j'aime prendre une glace à la vanille avec une tarte aux pommes et aux myrtilles.
H. P. Lovecraft, à Robert E. Howard, 7 novembre 1932

Les viandes

En ce qui concerne les viandes, j'apprécie le bœuf dans ma consommation courante, comme la plupart. Je suis friand de saucisses - en particulier le vieux type cuit au four ou frit. J'aime la volaille, mais uniquement la viande blanche. Je ne supporte pas la viande brune. Mon repas vraiment préféré est le dîner à l'ancienne à la dinde de Nouvelle-Angleterre, avec une vinaigrette très assaisonnée, une sauce à la canneberge, des oignons, etc., ainsi qu'une tarte fine au dessert.
H. P. Lovecraft, à Robert E. Howard, 7 novembre 1932