Original country:
États-Unis
Original title:
Lovecraft, a Biography
Author:
Lyon Sprague de Camp
Translator:
Richard D. Nolane
Illustrator:
Jean-Michel Nicollet
Editor:
Néo
Number of pages:
532
ISBN number:
2-7304-0476-7
Release year:
1987
Summary
  • introduction, par François Truchaud
  • préface, par L. Sprague de Camp
  • chapitre I : College Hill
  • chapitre II : la brindille gauchie
  • chapitre III : les maîgres bêtes de la nuit
  • chapitre IV : un génie gâché
  • chapitre V : la maison hantée
  • chapitre VI : le surhomme amateur
  • chapitre VII : le guerrier malade
  • chapitre VIII : un gentleman spectral
  • chapitre IX : l'homme de peine du fantastique
  • chapitre X : amoureux, transi
  • chapitre XI : Don Quichotte à Babylone
  • chapitre XII : Gunnar dans la fosse aux serpents
  • chapitre XIII : Cthulhu est parmi nous
  • chapitre XIV : l'époux réfractaire
  • chapitre XV : un connaisseur sans entraves
  • chapitre XVI : le barde déconcerté
  • chapitre XVII : le penseur contrarié
  • chapitre XVIII : la lampe qui s'éteint
  • chapitre XIX : le triomphe posthume
  • bibliographie, par L. Sprague de Camp
  • annexes bibliographiques, par Richard D. Nolane
  • annexe 1 : compléments bibliographiques
  • annexe 2 : Lovecraft dans les "Pulps"
  • annexe 3 : Lovecraft (et le mythe de Cthulhu) en français
Synopsis

Créateur d'un mythe totalement original et "fondateur", Howard Phillips Lovecraft est, sans conteste, non seulement le plus grand écrivain fantastique de ce siècle, mais aussi, à l'égal d'Edgar Allan Poe, un grand écrivain tout court.

Méconnu de son vivant, il est devenu, depuis sa mort, dans le monde entier, l'objet d'un véritable "culte".

Sa vie et sa personnalité – aussi étranges et énigmatiques que son oeuvre – sont ici présentées pour la première fois au lecteur français.

Cette biographie monumentale est suivie d'une importante bibliographie.

Né aux USA en 1907, Lyon Sprague de Camp, diplômé du fameux Caltech, ingénieur en aéronautique, a suivi également des cours d'économie. Il travailla comme conseiller en brevets industriels et, passionné par tout ce qui concerne les inventions et la vulgarisation scientifique, il a écrit, en collaboration avec sa femme Catherine, près de vingt ouvrages sur l'histoire de la technologie et de l'archéologie. Ecrivain d'heroïc fantasy, il a, en plus de son oeuvre personnelle, complété et terminé, avec Lin Carter, les oeuvres inachevées de Robert E. Howard.

Publisher's words

Comment un biographe 100% américain s'attaque au moins américain des écrivains (à sept ans, Howard Phillips Lovecraft cite Cicéron dans le texte pour refuser de faire de la danse et s'écrie « God Save the King » quand on lui vante la révolution américaine) ? La réponse tient en plus de 500 pages d'une enquête extrêmement serrée, étayée par une multitude de témoignages inédits.

Le biographe, Lyon Sprague De Camp, s'acharne longuement à expliquer qu'il faut vivre pour travailler - un superbe exemple de raisonnement yankee - et regrette que Lovecraft ne soit pas devenu un citoyen américain comme les autres. Mais il nous donne, dans cette empoignade avec son sujet, la matière d'une époustouflante biographie. Il insiste sur l'enfance (reclus, surdoué) et les rêves de Lovecraft, d'une importance capitale. Il analyse ses multiples souffrances physiques et psychologiques, notamment quand il dut quitter Providence (« Il n'y a pas d'autre endroit pour moi. Mon monde est Providence. »). Il nous présente les multiples amis qui l'ont entouré, raconte son mariage totalement étonnant, revient sur ses textes sur la mer, sur l'origine des entités avec lesquelles le créateur de Cthulhu vivra ses terreurs, sur ses sentiments les plus intimes.

Indubitablement, il casse le mythe du « reclus de Providence » pour en créer un autre, plus fort, plus fascinant encore : celui d'un des plus grands écrivains du XXe siècle. Un ouvrage absolument indispensable qui dépasse le cadre du fantastique pour entrer, tout simplement, dans l'univers de la création littéraire.

A la différence de la plupart de ceux qui ont écrit sur Lovecraft, L. Sprague de Camp n'est pas un admirateur idolâtre de Lovecraft mais un scientifique, et c'est en travaillant sur les oeuvres de Robert E. Howard qu'il amassa progressivement de nombreuses informations sur Lovecraft.

Parmi l'immense production, livres ou articles, à propos de Lovecraft, il faut retenir cette biographie écrite par Lyon Sprague de Camp, publiée en 1975 aux USA et en 1988 en France par les éditions NéO. Cette édition française fut rapidement épuisée et fit l'objet d'une nouvelle par les Editions Durante en 2010. Elle demeure la référence pour les études lovecraftiennes parce qu'elle démystifie Lovecraft pour le faire entrer dans l'univers de la création littéraire, mais aussi parce que Sprague de Camp met au jour, autant que faire se peut, une grande part des mécanismes psychologiques qui ont conduit Lovecraft à cette forme si particulière de l'écrit.