Original country:
États-Unis
Original title:
Colour Out of Space
Author:
H.P.Lovecraft, Richard Stanley, Scarlett Amaris
Producer:
Daniel Noah, Josh C. Waller, Lisa Whalen, Elijah Wood
Director:
Richard Stanley
Actors:
Nicolas Cage, Joely Richardson, Madeleine Arthur, Elliot Knight, Tommy Chong
Editor:
Spectrevision, ACE Pictures, BRO Cinema, XYZ Films
Duration:
1h51
Release year:
2019
Synopsis

La famille Gardner a à peine le temps de s'habituer à sa nouvelle vie à la campagne, dans la région d'Arkham, qu'une météorite explose dans leur jardin en pleine nuit, dans un halo d'une lumière qui n'existe pas. Peu à peu, la propriété familiale semble contaminée par un mal indicible, qui affecte la flore, la faune... et les Gardner.

Publisher's words

Nous avons rarement eu la chance jusqu'à présent de voir au cinéma une adaptation très fidèle et très réussie de l'une des oeuvres de Lovecraft. La nouvelle "La Couleur Tombée du Ciel" a déjà fait l'objet de plusieurs adaptations par le passé, « Die, Monster, Die! » (« Le messager du Diable », 1965), « The Curse » (« La malédiction céleste », 1987) et « Die Farbe » (« La Couleur », 2010), et l'on était en droit de placer beaucoup d'espoir dans cette nouvelle version, même si le fait d'adapter à l'écran une nouvelle basée sur l'existence d'une entité d'une couleur qui n'existe pas reste par définition un exercice de style potentiellement compliqué !

Et ajoutée à un budget assez serré (3 millions de dollars), la présence de Nicolas Cage comme acteur principal peut être source d'inquiétude tant ce dernier a la mauvaise habitude de contribuer à de gros navets !

Au final, sans être un monument du genre, le film se laisse regarder assez agréablement ! On ressent bien la descente de toute la famille dans les abîmes de la folie, les effets spéciaux sont plutôt réussis malgré le budget limité, et la touche de couleur mauve qui imprègne chaque manifestation de la "couleur" est suffisamment inhabituelle pour contribuer à l'aspect fantastique du film. Reste que ce dernier souffre de quelques approximations scénaristiques (mais que fait donc la fille Gardner avec sa version de poche du Necronomicon ??), et que le jeu au final plutôt correct des acteurs (y compris Nicolas Cage) est somme toute gâché par des dialogues parfois peu crédibles et des réactions assez incohérentes face aux événements dont ils sont les victimes...

La bande annonce officielle

DR

Galerie d'images